Un regard critique des Français sur leur système de santé

Si 80% des personnes interrogées indiquent que le système de santé en France répond globalement à leurs attentes, un Français sur deux (49%) estime néanmoins que des moyens insuffisants sont consacrés à l’égalité de l’accès de tous à des soins de qualité.

Sur le sujet de la prévention, une large majorité de sondés (88%) se disent intéressés par cette question mais seulement 59% estiment qu’il y a suffisamment d’action de prévention et de promotion de la santé.

De même, l’éducation thérapeutique reste une notion obscure pour 1 Français sur 2 (50%) et 65% disent ne pas connaître, par exemple, les bénéfices et effets secondaires de leurs traitements.

Sur les droits des malades, si 68% des sondés disent connaître cette notion, 41% d’entre eux reconnaissent ne pas voir précisément ce dont il s’agit.

Il reste également des progrès à réaliser sur la coordination du parcours de soins pour 41% des personnes interrogées, qui estiment « mauvaise » la manière dont les professionnels de santé se coordonnent entre eux pour la prise en charge des patients.

De manière générale, les patients se disent satisfaits de leur dernière expérience dans un établissement hospitalier (public ou privé) ou celle d’un de leurs proches, avec 84% qui estiment que la qualité de prise en charge était « bonne ».  Toutefois, ils ne sont que 59% à juger que les actes et examens effectués ont été expliqués au préalable de manière claire (contre 41% qui pensent le contraire).

Enfin, interrogés sur les trois axes sur lesquels il faudrait intervenir en priorité pour améliorer les choses, la qualité des soins arrive en tête pour 70% des sondés, devant l’égalité de l’accès aux soins (56%) et la coopération et le dialogue entre professionnels de santé afin d’assurer une qualité optimale des soins (48%).

Sondage Ifop:

PDF icon sondage_ifop_fondation_des_usagers_du_systeme_de_sante_sondage_ederation_des_usagers_du_systeme_de_sante.pdf

 

  • Partager ce billet