Le comité d’éthique juge possibles deux nouveaux droits pour la fin de vie

Le Comité consultatif national d’éthique publie un rapport qui donne une photographie précise et pédagogique de l’état du débat sur la fin de vie en France. Il ne suit pas les conclusions d’une conférence citoyenne qui préconisait il y a un an de légaliser le suicide assisté. Les deux pistes sur lesquelles travaille la mission Claeys-Leonetti en vue d’une réforme de la loi, directives anticipées contraignantes et sédation jusqu’à la mort, sont selon lui « largement partagées ».

Fin de vie : à quelques semaines du rapport Léonetti, la synthèse du CCNE relance le débat

« Un sujet d’une réelle complexité », « un débat public d’une très grande richesse », des réflexions dévoilant « une profondeur de champs ». C’est ainsi qu’Alain Cordier, vice président du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE), qualifie le débat public concernant la fin de vie. Deux ans après le rapport Sicard, 15 mois après celui du CCNE et alors que la mission Leonetti-Clayes touche à sa fin, le Comité que préside Jean-Claude Ameisen a présenté ce jeudi son rapport de synthèse sur la réflexion menée en la matière depuis la fin 2012.

Fin de vie : 2 % des Français ont rédigé des directives anticipées

Depuis plusieurs mois, l’affaire Vincent Lambert rappelle à la société combien l’épreuve de la fin de vie peut être douloureuse pour une personne, sa famille et l’équipe médicale qui les entoure. Rapports, consultations, avis, tout se passe comme si les pouvoirs publics repoussaient sans cesse une échéance, montrant ainsi la difficulté de statuer sur des situations où humanité, conscience et responsabilité sont intimement liées.

Hollande promet aux radicaux de gauche un texte sur la fin de vie en mars

Un texte de loi sur la fin de vie sera déposé au Parlement "autour du mois de mars", a indiqué François Hollande aux députés radicaux de gauche qu'il recevait mardi soir, selon leur chef de file Roger-Gérard Schwartzenberg.

Le dépôt de ce texte interviendra après la remise, début décembre, du rapport sur ce sujet des députés Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS), à qui le gouvernement a demandé en juin de "définir les conditions (...) dans lesquelles l'apaisement des souffrances peut conduire à abréger la vie".

Interview de Jean Leonetti dans AngersMag

Jean Leonetti, le père de la loi éponyme portant sur la fin de vie, était à Angers. Invité par le service de médecine légale du CHU d'Angers et le centre de recherche juridique et politique de l'Université d'Angers, le député-maire d'Antibes a rappelé combien il était essentiel pour les personnels médicaux et soignants d'approfondir et de faire vivre la connaissance de ce texte, pour mieux appréhender les situations de fin de vie.

La Famille, bouc-émissaire du gouvernement!

Depuis 1945, la politique familiale fait consensus au-delà des clivages partisans ou syndicaux. Le consensus a porté ses fruits : la politique familiale est une réussite française.

Depuis l’élection de François HOLLANDE, l’idéologie est au pouvoir et les familles en sont les victimes.

Soins palliatifs. Mettre en oeuvre les lois

Créés voici une vingtaine d'années en France pour soulager la douleur au long de la maladie comme à l'approche de la mort, ils restent méconnus du grand public. Un Français sur deux n'a toujours pas accès à des soins palliatifs de qualité, constate Vincent Morel, président de la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs.

Pages