Oui aux Républicains!

Le mot « Républicains » éveille dans notre mémoire collective des références internationales diverses : c’est le nom d’un parti conservateur des Etats-Unis mais c’est aussi celui des opposants au régime fasciste de Franco. Pour nous, Français, sa connotation est évidemment positive. Notre pays est un Etat Nation construit sur les valeurs d’une « République une et indivisible ».

Pour les adhérents de notre mouvement le mot est une référence. L’UMP est née de l’association de la formation gaulliste alors dénommée Rassemblement Pour la République, mais aussi de libéraux, de démocrates sociaux et de Radicaux qui s’identifiaient aux valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité, de Fraternité et de respect de la Laïcité. Une des composantes de l’UDF se nommait Parti Républicain.

Aucune personne ni aucun parti ne peut s’accaparer la Nation, la République, la Démocratie ou la Solidarité, mais chacun a le droit de faire appel à ces valeurs collectives pour s’identifier. Se référer à la République signifie clairement notre intransigeance sur les valeurs qui sont les nôtres, cela engage notre projet et interdit, de la part de chacun d’entre nous, des mots ou des actes qui y seraient contraires.

La République c’est à la fois la force de l’autorité et de la solidarité, c’est l’alliance de la fermeté et de l’Humanité dans l’action.

La République rassemble, au-delà de nos formations politiques d’origine, le peuple français tout entier, et, dans la période troublée que nous traversons, notre projet politique doit rassembler notre pays au-delà de notre parti.

Pour nous, devenir « les Républicains » c’est afficher cette ambition et cette espérance pour notre pays.

  • Partager ce billet