Jean Leonetti a interpellé le Premier ministre sur les valeurs républicaines

 

Texte de la Question au Gouvernement de Jean Leonetti posée aujourd'hui Mercredi 2 Décembre 2015 à l'Assemblée nationale:
Dans le contexte des évènements tragiques du 13 novembre, un Fait, un Fait majeur choque nos concitoyens et aggrave leur chagrin et leur colère. Un certain nombre de terroristes étaient Français et des enfants Français n’observent pas la minute de silence en hommage aux victimes.
Pour nous, que les choses soient claires, aucune excuse sociale, éducative ou culturelle n’est possible pour ceux qui ont commis ces actes barbares et ceux qui les approuvent.
- La France n’est pas coupable de discrimination religieuse car elle est laïque
- Elle n’est pas coupable de l’exclusion sociale parce qu’elle est généreuse
- Elle n’est pas coupable d’apartheid car elle n’est pas raciste
- Elle n’a pas non plus à s’excuser auprès de quiconque de son passé et de son histoire qui a fait ce que nous sommes
Aujourd’hui les drapeaux Français sont à nos fenêtres, les parlementaires et le gouvernement presque à l’unanimité chantent la Marseillaise.
Qu’est-ce qu’être Français ? C’est ni une religion, ni une origine, ni la couleur de la peau. C’est comme le disait Renan « un héritage à partager et une volonté commune de destin. »
Ces valeurs, ces idées, doivent être défendues à l’Ecole et dans les familles avec autorité.
-On n’a pas le droit d’interdire de caricaturer dans le pays de la liberté
-On n’a pas le droit de masquer le visage des femmes dans le pays de l’égalité
-On n’a pas le droit de prêcher la haine dans le pays de la fraternité.
-On n’a pas le droit de placer les lois religieuses au-dessus des lois républicaines dans le pays de la laïcité.
Monsieur le Premier ministre, êtes-vous prêt, au-delà des symboles et des mots, à faire respecter avec intransigeance, dans la pratique et dans les faits, ces principes républicains inséparables de l’identité Française.

 

  • Partager ce billet