François Hollande: Mourir dans la dignité pour vivre pleinement sa vie (...)

En France, un débat sur la fin de vie aura lieu le mois prochain au parlement. Et cela pourrait aboutir sur une nouvelle loi, après celle dite “ loi Leonetti “ (du nom de son auteur, le député UMP Jean Leonetti) datant de 2005.

Au cœur des discussions, les propositions formulées par deux députés dans un rapport remis ce vendredi au président de la République

Parmi ces propositions, un droit à une “sédation profonde et continue”. Il s’agit d’injecter non pas un produit létal, mais des puissants somnifères pour permettre aux malades en phase terminale d‘être endormis jusqu‘à leur décès.

“Ce sera une grande avancée, a estimé François Hollande, parce que cette loi répondra à beaucoup plus de situations qu’on ne l’imagine aujourd’hui. Mourir dans la dignité pour vivre pleinement sa vie, telle est aujourd’hui la volonté que le législateur mettra dans le droit de notre pays.”

Les réactions sont très contrastées. Les associations anti-euthanasie, comme "Soulager mais pas tuer" , estiment que cette proposition s’apparente à une “euthanasie déguisée”.

En face, les mouvements pro-euthanasie saluent une avancée, même si certains, comme l’Association pour le droit de mourir dans la dignité ( ADMD ) voudraient que le législateur aille encore plus loin en direction du suicide assisté.

  • Partager ce billet